GoPro Hero10 Black: filmer en action

J’ai été drôlement impressionné la GoPro Hero10 Black par rapport à ma bonne vieille GoPro 3.

Il y a quelques années, la caméra GoPro était le cadeau à la mode. C’était la façon de capturer ses aventures en vidéo ! Mais comme il s’agissait d’un gadget assez spécialisé, filmer avec son téléphone (… trop souvent à la verticale, ce qui est mal) s’est imposé. Un gadget pour ceux qui aiment filmer « tout terrain » sans risquer leur téléphone!

Passons rapidement sur les caractéristiques techniques : elle permet de filmer des vidéos plein HD à 240 images par secondes, 4K à 120 images par seconde, mais aussi des vidéos 5,3K à 60 images par seconde. Avec un logiciel de montage, on pourra recadrer (rogner) l’image, et conserver un vidéo plein HD. La stabilisation de l’image est impressionnante, pour des images fluides même en mouvement ; on peut activer un mode « super boost » si on sait que ça va brasser beaucoup. L’horizon peut aussi être stabilisé : il restera à l’horizontale même si la caméra pivote un peu.

Le champ de vision peut être ajusté pour passer d’ultralarge à plus serré (« linéaire »). Pas besoin de vidéos ? On pourra aussi prendre des photos.

Plus besoin de boîtier protecteur

Depuis quelques modèles de GoPro, il n’est plus nécessaire d’utiliser un boîtier pour protéger sa caméra jusqu’à 10 mètres de profondeur. Évidemment, il faudra s’assurer que le logement à pile soit bien fermé. Le mécanisme ingénieux est assez foolproof: si on voit du rouge, c’est mal fermé! Pour plus de protection et aller plus creux, on pourra toujours ajouter un boîtier. Pour de meilleurs résultats, il y a un mode pour filmer sous l’eau.

Connexion avec ou sans fil avec son téléphone

Une fois la caméra en place, on pourra contrôler sa Hero10 Black à distance avec son téléphone. La connexion est rapide! On pourra changer les réglages avec l’interface de l’application plutôt qu’avec le petit écran de la caméra. Avec un léger délai, on pourra aussi voir l’image de sa caméra au besoin, pour s’assurer du cadrage. La connexion se fait par wifi, avec une portée allant jusqu’à 15 mètres.

L’enregistrement se déclenche aussi avec la voix.

Le transfert de ses fichiers se fait dans son téléphone par wifi, ce qui est plus rapide que par Bluetooth. Pour un transfert plus rapide, on peut maintenant utiliser un cable USB C.

Cadrage facile

Autre amélioration drôlement pratique pour filmer soi-même et prendre de plus beaux selfies : il y a un écran devant ET derrière. L’écran avant, à côté de l’objectif, est petit, mais suffisant pour valider le cadrage.

L’écran arrière, tactile, permet en plus de naviguer dans les options.

Diffusion en direct

On pourra utiliser la GoPro pour une diffusion en direct sur YouTube, Facebook et d’autres services avec le un URL RTMP. Une option qu’il faudrait bien que j’utilise un jour, pour animer ma communauté (l’expression à la mode chez les influenceurs).

Hero10 Black toujours compatible avec les accessoires précédents

GoPro Hero10 Pascal Forget
Une rare goutte d’eau sur l’objectif de la GoPro Hero10

La GoPro Hero10 Black utilise toujours le même système de support. On pourra l’utiliser avec tous les accessoires et fixations GoPro. Il y en a des dizaines ! On pourra facilement l’attacher à son casque de ski, au bout d’un bâton, la coller sur son capot de voiture, la porter sur son front, ou l’utiliser avec un trépied d’appareil photo. On pourra au besoin y ajouter des modules pour la lumière et le son. Autre truc intéressant à savoir : le protecteur de l’objectif se détache, pour le remplacer pour environ 30 CAD s’il devient abimé ou rayé. Son fini hydrophobe fait que l’eau glisse dessus très vite.)

J’aime que les pattes du support puissent se replier pour rendre la Hero10 plus compacte.

Parfait pour les timelapse et les timewarp

L’avantage d’une GoPro est qu’on pourra la laisser sur un trépied pendant de longues périodes pour filmer des timelapse et des timewarp– des images prises à intervalle. On pourra programmer le début de l’enregistrement, pour filmer un lever de soleil sans avoir à ne se lever tôt ni à enregistrer inutilement. (Pendant un timelapse, on pourra avec son téléphone marquer d’un signer les moments « épiques ».

Préenregistrement de 30 secondes

Pour ne jamais rater l’action, on peut activer le mode Hindsight, qui garde 30 secondes de vidéo en mémoire tampon. L’enregistrement commencera donc avant d’avoir appuyé sur le bouton.

Nouvelles batteries Enduro

Envie de tourner quand il fait froid ? On pourra s’acheter une pile Enduro (aussi compatible avec la Hero 9), qui offre une autonomie jusqu’à 40% supérieure et une meilleure performance dans le froid. La recharge est aussi plus rapide. Un choix facile pour 34,99 CAD contre 24,99 CAD pour une pile régulière. Pour tourner sérieusement à l’extérieur, il est toujours pratique d’avoir quelques batteries chargées. Surtout au Québec, l’hiver !

GoPro Hero10 Black : pour mieux en profiter

GoPro Her10 Black réglages
La connexion directe par USB est super pratique pour les gros fichiers vidéos

C’est vrai, le fonctionnement de base d’une GoPro est très simple. Il n’y a qu’à appuyer sur un bouton pour démarrer, et un autre gros bouton pour filmer. Mais il serait dommage de ne pas profiter des nombreuses fonctions avancées. Par exemple, les options pour filmer sous l’eau.

Ça vaut la peine de prendre le temps de les maîtriser en lisant le manuel, ou en regardant des tutoriels sur YouTube. Idéalement, de préférence avant le moment qu’on tient à filmer absolument. On ne veut pas bidouiller dans sa caméra dans le feu de l’action !

Voulant filmer trop vite, j’ai filmé beaucoup de vidéos d’une seconde et enregistré dans le mauvais mode par mégarde. J’ai même enregistré des fichiers de format que mon ordinateur ne pouvait pas lire directement (dans ce cas, il faut passer par un logiciel de montage). Plus on l’utilise, plus on pourra intuitivement la configurer avec le mode idéal ; on pourra même enregistrer ses réglages préférés pour y arriver plus vite.

Combien coûte la GoPro Hero10 Black et les services GoPro ?

Une vidéo tournée au Grand Splash Montréal 2022. À regarder en 4K!

GoPro n’échappe pas à la mode des abonnements. Pour accompagner sa caméra, on propose un abonnement à 59,99 CAD par année, qui offre le transfert et le stockage illimité de ses vidéos dans les nuages en pleine résolution, en plus de remises allant jusqu’à 50% sur ses achats sur le site gopro.com. L’abonnement inclut une garantie de remplacement de sa caméra en cas de bris, un gros avantage pour les brise-fer.

Pour adoucir la pilule, la GoPro Hero 10 coûte 460 CAD avec l’abonnement d’un an – 250 CAD de rabais par rapport au prix régulier (709 CAD). Si on aime filmer dans des conditions périlleuses, on pourra l’utiliser dans des conditions où l’on n’oserait pas risquer son téléphone ! sans abonnement. Il n’y a qu’à prendre une note d’annuler l’abonnement avant la fin de la première année…

P.

PS: J’aurais aimé partager plus de contenu spectaculaire, mais ma GoPro a été emportée par une vague pendant mes vacances à San Diego, alors que je filmais des requins à la plage La Jolla (c’est impressionnant!). Pensez à enregistrer votre GoPro (avec son numéro de série) en créant un compte GoPro, et à signaler le vol et la perte au service à la clientèle de GoPro. Prendre une photo de votre adresse et indiquer vos coordonnées dans la carte mémoire n’est pas une mauvaise chose !

pascalforget

Chroniqueur et journaliste en technologie et en science.

%d bloggers like this: